Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

FC Ellezelles

Le premier président d’Ellezelles, Paul Risselin

Le premier président d’Ellezelles, Paul Risselin, très ému après le titre du FCE en P4B

 

La fête était totale dimanche le long de la chaussée de Renaix, pour fêter le titre d’Ellezelles. Mais, au milieu des chants de joie, un homme était submergé par l’émotion. Paul Risselin, premier président du FCE avait du mal à contenir ses larmes. « Je repense à plusieurs événements. Bien sûr, je suis heureux, mais je ressens aussi beaucoup de tristesse. Je pense à mon fils, décédé il y a 17 ans et qui aurait aimé être là. Mais aussi à notre premier secrétaire, à qui le 50e anniversaire du club tenait à coeur et qui nous a quittés il y a deux mois seulement. »

S’il avait une pensée émue pour les absents, Paul était aussi heureux de voir le club qu’il a fondé avec quelques passionnés il y a 50 ans vivre une seconde jeunesse. « Quand nous nous sommes lancés dans l’aventure, des anciens nous ont prévenus que nous n’y arriverions jamais. Qu’ils avaient essayé avant nous et qu’ils n’y étaient pas parvenus. Voyez aujourd’hui où en est le club », sourit Paul. Même s’il est un peu diminué physiquement, Paul Risselin tenait absolument à vivre ce titre historique pour ses « Sorcières ». « Il s’agit du quatrième titre de champion de l’histoire d’Ellezelles. Cela fait aussi chaud au coeur de voir 300 personnes environ au stade. Nous avons vu un beau petit match. »

Et puis, l’ancien président, sent bien que son club est en pleine bourre. Il le souligne d’ailleurs avec plaisir. « Il y a vraiment quelque chose de spécial en ce moment à Ellezelles. Les joueurs sont sympas et semblent être de vrais amis. L’ambiance est excellente et les résultats suivent. L’école de jeunes se comporte également plutôt bien. Et puis, footballistiquement, on peut être satisfait. Je pense même qu’il s’agit de la meilleure équipe de l’histoire du club. » Venant du premier président du FCE, ce compliment doit aller droit au coeur des joueurs et de leur coach, Yves Moreau. D’ailleurs Paul Risselin ne tarit pas d’éloges non plus envers l’actuelle équipe dirigeante des « Bleus ». « Le comité actuel fait aussi du bon boulot. Je vois qu’il y a pas mal de bénévoles. Ceux-ci sont vraiment dévoués. Je constate aussi que Jean-Noël Deramée, le président, fait son maximum pour aider le club à progresser. »

L’ancien homme fort ellezellois est aussi ravi de retrouver le troisième échelon provincial. Il pense d’ailleurs que le club devrait s’y stabiliser. « Nous voulions remonter depuis quelques années. Cette fois, nous y sommes parvenus. J’estime que nous sommes à notre place en P3. Il ne faut pas nécessairement viser trop haut. Tout le monde sait qu’il faut des moyens financiers un peu plus élevés pour s’installer en P2. Alors, commençons par bien nous comporter dans notre future série. »

Mais avant cela, les « Sorcières » ont encore le temps de savourer un titre 50 fois mérité.

CHRISTOPHE CAULIER

 

En savoir plus sur l'auteur

JEUNIEAUX Johnny

Cellule des jeunes (Site Internet /Facebook)Staff (U16 - U11)